Webinaire : la participation citoyenne à l’échelle des intercommunalités

participation-citoyenne-loic-blondiaux

En novembre 2020, le Réseau des Conseils de développement bretons a organisé un Webinaire avec pour thème la participation citoyenne à l’échelle des intercommunalités.

Pour aborder ce sujet, un intervenant de renom a été sollicité : Loïc Blondiaux. Enseignant chercheur, il est notamment Directeur de publication de la revue Participations. Revue de sciences sociales sur la citoyenneté et la démocratie et Président du conseil scientifique du GIS Participations, décision, démocratie participative, dirigé par le CNRS.

Déroulé du Webinaire :

Lors de ce webinaire, Loïc Blondiaux a été interrogé sur deux sujets : le potentiel effet de mode de la participation citoyenne dans les décisions publiques, et les ingrédients pour favoriser la réussite des démarches.

Puis, dans un second temps, 3 ateliers animés par des technicien∙nes et des membres conseils de développement bretons se sont tenus, sur les thématiques :

  • Diversité et parité ;
  • Réussir la participation ;
  • Engagement : comment.

Position et ingrédients de réussite de Loïc Blondiaux sur la participation citoyenne

Durant ce Webinaire, Loïc Blondiaux a commencé par lister les raisons de la montée en puissance actuelle de l’impératif participatif. Puis, après avoir présenté les différents modèles de décision possibles, il a expliqué en quoi la démocratie participative était une réponse nécessaire pour légitimer le modèle de décision.

Déplorant les limites de la démocratie participative, il ne reste pas sur ce constat et conclu sa présentation en partageant six ingrédients de réussite :

Quelles particularités pour la participation citoyenne à l’échelle intercommunale ?

La présentation s’est poursuivie avec un temps d’échange, comprenant notamment une question sur la particularité de l’intercommunalité dans les enjeux de participation citoyenne.

La position de Loïc Blondiaux est claire : c’est à l’échelle intercommunale que le besoin de démocratie participative est le plus fort : du fait de l’étendue de son champ d’action, et de la méconnaissance des citoyens de celui-ci.

Pour lui, les conseils de développement ont clairement un rôle à jouer pour renforcer la démocratie intercommunale. Tout en critiquant la limite de leur caractère contraignant, trop restreint selon lui, Loïc Blondiaux indique ce qu’il voit comme le point fort des Conseils de développement : le lien qu’ils peuvent entretenir avec les citoyens ordinaires. Néanmoins, il souligne les risques qu’il peut y avoir à mélanger les genres de participations citoyennes.

Une synthèse graphique et synthétique

Très esthétique, la synthèse du Webinaire réalisée par le Réseau des Conseils de développement breton comprend notamment une page qui reprend de façon schématique les différents points clés de la présentation de Loïc Blondiaux :

participation-citoyenne-intercommunale-synthèse

Pour en savoir plus

La participation citoyenne à l’échelle des intercommunalités, Synthèse du Webinaire du Réseau des Conseils de développement bretons

 

1 réponse
  1. Jean-françois Coeuret
    Jean-françois Coeuret dit :

    Bravo pour ce travail de réflexion ainsi que la vulgarisation des propos afin que chacun sache utiliser plus aisément les approches proposés.
    Jean-François Coeuret

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *