Les défis de la densité en débat à la Métropole du Grand Paris

Le 8 février, la Métropole du Grand Paris a organisé une conférence intitulée « Les Métropoles face aux défis de la densité : quelles solutions concrètes pour une densité durable et désirable ? ».

Ce rendez-vous a réuni plus de 250 participants, incluant habitants, élus, praticiens et académiciens, pour débattre de la densification urbaine. 

Dès l’ouverture de la conférence, les membres du Conseil de Développement ont exposé les résultats de leurs travaus sur la densité acceptable et désirable, menés depuis septembre 2022. 

Éclairages académiques et perspectives internationales 

Des universitaires tels que Hélène Nessi, Maître de conférence en “Aménagement de l’espace et urbanisme”, à l’université de Nanterre La Défense et Hervé le Bras de l’EHESS, ainsi que des intervenants internationaux de villes comme Bruxelles et Budapest, ont partagé leurs perspectives, enrichissant le débat par un regard extérieur sur les enjeux français. 

Table-ronde avec les acteurs de l’urbanisme 

Une discussion approfondie a eu lieu entre des agences d’urbanisme, un représentant de la Métropole d’Aix-Marseille-Provence et la vice-présidente de l’Ordre des Architectes. Ils ont exploré comment mieux intégrer les citoyens dans le processus de densification pour conjuguer densité et qualité de vie. 

Les propositions du Codev de la Métropole du Grand Paris pour apporter de la cohérence aux projets de densification  

Le Conseil de développement de la Métropole du Grand Paris a choisi de s’intéresser à la densité urbaine, menant 12 auditions avec des chercheurs et des techniciens, une dizaine d’ateliers et un questionnaire qui a reçu 250 réponses. 4 recommandations majeures ont été formulées : 

 

  • Favoriser la cohésion des opérations immobilières avec le quartier d’accueil par l’intégration de concepteurs de projets

  • Prévoir des externalités positives pour chaque projet immobilier, telles que des espaces verts ou des centres médicaux, pour éviter de construire des logements sans services associés comme le commerce, les transports et les espaces verts

  • Réorienter substantiellement les aides vers la réhabilitation

  • Approfondir les mécanismes de participation citoyenne pour les projets urbains et les nouvelles constructions impliquant une densification du bâti.


Conclusion et perspectives  

La conférence a marqué un pas important dans la réflexion sur la densité urbaine, posant les bases pour des développements futurs qui respectent à la fois l’environnement et les besoins des citoyens. Un ouvrage est en cours de préparation.