Dans le cadre des Rencontres européennes de la participation, 8 ateliers sont organisés à distance les 16 et 17 septembre prochains. L’inscription est gratuite !

Un webinaire organisé en partenariat avec Democratic Society

Nous vous donnons rendez-vous vendredi 17 septembre, dès 9h45 pour participer à l’atelier « Quelle gouvernance des transitions ? »

Comment permettre à nos villes et métropoles européennes de faire baisser massivement leurs émissions de gaz à effet de serre tout en inventant un modèle de résilience juste et soutenu par les habitant∙es?

Le défi n’est pas seulement celui de la neutralité carbone à horizon 20 ou 30 ans. Il s’agit d’apprendre à faire cette transition vers la neutralité carbone tout en améliorant la qualité des décisions prises, en désamorçant les refus et les décrochages, et en faisant rimer résilience avec solidarité. Il s’agit en somme de sauver le climat tout en réinventant la démocratie locale.

Comment agir avec les habitants des métropoles face à l’urgence climatique ?

Partout en Europe, des métropoles expérimentent une gouvernance de leur transition climat qui « embarque » pleinement les citoyens dans l’invention d’un futur souhaitable. Ainsi à Louvain en Belgique, « Leuven 2030 » fait  figure de pionnier : réunissant sous un même toit le conseil métropolitain, des groupes de citoyens, l’université et ses laboratoires de recherche, mais aussi des agriculteurs, des entreprises et des investisseurs. Elle est à l’origine du cadre d’ensemble de l’action climat pour la métropole : la Feuille de Route 2050. A Uppsala, en Suède, le “Climate Protocol” est un autre exemple d’une entité permettant à tous les acteurs concernés de s’impliquer en matière d’action climat. Ces dispositifs n’ont de sens que s’ils deviennent pérennes. C’est pourquoi, partout en Europe, on cherche à se doter — en ordre dispersé — d’organes permanents de mobilisation, d’impulsion et de suivi des politiques de la transition climat.

En France, les Conseils de développement cumulent l’avantage d’être permanents et très nombreux (car obligatoires pour toute intercommunalité de plus de 50.000 habitants). Les mettre en réseau, les aider à connecter leurs pratiques et les faire coopérer, telle est la mission de la CNCD. Or, les Conseils de développement n’ont pas (encore) d’équivalents directs ailleurs en Europe.

Vers la création d’un réseau entre différentes instances françaises et européennes

Democratic Society et la CNCD se sont donc entendues pour poser les bases d’un réseau d’apprentissage, de coopération et de plaidoyer européen entre ces différentes instances françaises et européennes. Pour construire ce réseau apprenant sur la “gouvernance des transitions”, nous nous appuierons sur des synergies déjà existantes, comme celles du projet européen EIT Climate KIC — projet au sein duquel Democratic Society accompagne depuis deux ans les démarches participatives de 15 villes européennes engagées dans la transition.

Intervenants :

  • Claudia Chwalisz, Initiative “Participation citoyenne innovante” – OCDE, Paris
  • Raphaël Pouyé, Directeur France, Democratic Society
  • Said El Khadraoui, ancien échevin de Louvain (Belgique), ancien Parlementaire européen, fondateur de l’Impact Lab
  • Marie-Christine Simiand, membre du bureau de la CNCD, présidente du C2D Grenoble Alpes métropole

Pour participer à ce webinaire, merci de vous inscrire via le lien ci-dessous :

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *