Participez au webinaire sur l’Observatoire territorial et citoyen le 10 décembre

Vendredi 10 décembre de 11h à 12h30, participez à un webinaire pour découvrir le projet d’Observatoire territorial et citoyen que nous portons.

Si l’ouverture des données publiques est devenue une obligation pour toutes les collectivités locales de plus de 3500 habitants et 50 agents [1], du chemin reste à parcourir pour faire de la donnée publique un activateur de citoyenneté.

Téléchargez la fiche projet

De l’ouverture des données à leur pleine accessibilité : un enjeu démocratique

L’ouverture des données publiques constitue une opportunité pour améliorer le quotidien, accéder plus facilement à des informations, rendre transparente l’action publique,…  Si l’ouverture des données s’est fortement développée dans les grandes collectivités, les données publiques restent encore peu accessibles pour les habitants des communes et intercommunalités de moins de 100 000 habitants [2]. Les services de l’État fournissent de nombreux jeux de données, dont la réutilisation reste bien souvent réservée aux spécialistes :  développeurs, journalistes, geeks,…

L’enjeu est donc de les rendre plus facilement accessibles aux citoyens et à la société civile, pour développer une coopération effective entre élus, agents des collectivités et citoyens.

Comment faire de la donnée publique un activateur de citoyenneté ?

Un Observatoire territorial et citoyen : de l’idée à la concrétisation

L’idée de développer une plateforme pour rendre les données accessibles et intelligibles pour le plus grand nombre de citoyens a émergé sur le territoire de Grand Cognac. Les échanges avec le président du Conseil de développement, Christophe Bayle, ont démontré l’intérêt de développer un projet à une échelle nationale, en s’appuyant sur les besoins, les attentes et les compétences des conseils de développement.

Pour concrétiser ce projet, nous avons candidaté à l’appel à projet « Développer l’utilisation de la donnée dans votre territoire  » dans le cadre du fonds transformation numérique des collectivités territoriales du programme France Relance. Au-delà de la création d’une application, la subvention demandée nous permettra d’animer des groupes de travail pour recenser les besoins, identifier des sources d’information, partager des méthodes d’analyse et monter en compétences collectivement sur les enjeux des données, de leur compréhension et réutilisation.

Une application conçue par et pour les conseils de développement, pour faciliter l’accès aux données, à leur analyse et leur compréhension

L’Observatoire territorial et citoyen se concrétise par le développement d’une application pour les conseils de développement et leur collectivité de rattachement pour permettre d’accéder facilement à des données thématiques fiables (mobilités, santé, énergies, économie, emploi…), pouvoir les comparer à d’autres territoires, les analyser, les enrichir et gagner en pertinence dans leurs travaux. L’application sera construite avec les conseils de développement volontaires et les collectivités partenaires, qui détermineront ensemble les thématiques à approfondir et les fonctionnalités à intégrer dans l’application. Des temps d’animation, d’information et de formation seront organisés tout au long du projet pour collecter les besoins, les ajuster et permettre l’appropriation par tous de cette application.

Téléchargez la fiche projet

Participez au webinaire du 10 décembre pour découvrir le projet

Nous vous proposons de participer à un webinaire vendredi 10 décembre pour assister à une démonstration du prototype, découvrir le fonctionnement de l’application et poser vos questions en direct.

Ce webinaire s’inscrit dans le prolongement de l’atelier « la donnée au service du territoire » organisé le 10 novembre dernier lors des 13e Rencontres des Conseils de développement à Saint-Raphaël.

Inscription

Participez au webinaire vendredi 10 décembre à de 11h à 12h30

[1] Depuis l’adoption de la loi pour une République Numérique du 7 octobre 2016
[2] Selon l’Observatoire Open data des territoires, en juin 2021 seules 11% des collectivités concernées par les obligations de la loi pour une République numérique – toutes les collectivités comptant plus de 3500 habitants et 50 agents – avaient ouverts leurs données.

 

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *