Le CNA sollicite les conseils de développement sur la précarité alimentaire

CNA-precarite-alimentaire

Le Conseil national de l’alimentation sollicite les conseils de développement pour animer des débats et contribuer à ses travaux sur la précarité alimentaire. L’accès à une alimentation suffisante, de qualité et durable se pose de manière différente selon les territoires, c’est pourquoi le CNA souhaite territorialiser les débats.

Téléchargez le courrier du Président du CNA

Nous vous proposons de participer à un webinaire le jeudi 27 janvier de 15h à 16h30 pour avoir une information la plus complète possible et poser toutes vos questions à l’équipe du CNA.

Précarité alimentaire : de quoi parle-t-ton ?

Selon le labo de l’ESS, la précarité alimentaire traduit une « situation dans laquelle une personne ne dispose pas d’un accès garanti à une alimentation suffisante et de qualité, durable, dans le respect de ses préférences alimentaires et de ses besoins nutritionnels, pouvant entraîner ou découler de l’exclusion
et de la disqualification sociale ou d’un environnement appauvri ».

Quelques chiffres clés issus de la fiche d’information du CNA sur la précarité alimentaire

1/5

des Français déclarent ne pas arriver à se procurer une alimentation saine et équilibrée pour assurer trois repas par jour

 

1/5

des Français déclarent sauter certains repas pour des raisons financières

 

3,85

par jour et par personne sont nécessaires pour bien se nourrir

 

Quelles sont les actions déjà mises en œuvre pour lutter contre la précarité alimentaire ?

Le Conseil national de l’alimentation recense différentes politiques publiques menées à l’échelle européenne, nationale et locale pour lutter contre la précarité alimentaire (fiche n°2). Si les prestations sociales et les programmes d’aide alimentaire sont indispensables pour répondre aux situations d’urgence, d’autres initiatives de « démocratie alimentaire » se développent dans les territoires pour rendre accessible à tous une alimentation de qualité. Quelques exemples : paniers solidaires proposés par des AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne), achats groupés,  jardins partagés, épiceries solidaires,…

Pourquoi un débat sur la précarité alimentaire ?

Dans un contexte de forte augmentation des inégalités d’accès à l’alimentation, les membres du CNA ont choisi de travailler sur le sujet de la précarité alimentaire. Autour de la problématique « Que faut-il faire pour que chaque personne ait un accès digne à une alimentation suffisante et de qualité ? », le CNA invite à recueillir la parole des citoyen∙nes dans les territoires en organisant des débats entre mi-janvier et mi-mars 2022.

Les restitutions des débats seront transmises aux membres du groupe de concertation du CNA qui analyseront les propositions et fourniront un retour au panel de citoyens qui se réunira au printemps 2022. L’avis final sera remis à l’automne 2022. 3 axes de travail ont déjà été identifiés :

  • Rendre plus facile l’accès à une alimentation durable et de qualité, c’est-à-dire dire favorable à la santé, respectueuse de l’environnement et du travail des personnes en les rémunérant à leur juste valeur ;
  • Améliorer ce qui est mis en place pour lutter contre la précarité alimentaire (aide alimentaire, épiceries sociales et solidaires, etc.);
  • Faire une liste des autres initiatives qui existent (jardins partagés, achats groupés, etc.).

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.